Bandeauphoto

Reconstruction de l'école

Le premier projet mené a terme a Samdo fut la reconstruction de l'école.

L'ancienne n'etait qu'un tas de ruine, et le travail à entreprendre considérable. 

La construction de l'école débuta au printemps 2008. En voici le récit.

reconstruction de l'école

Vu l'ampleur de la tache, Babu, le correspondant de Samdo Bavishya au village souhaitait etre épaulé par une personne de l'association pour la conduite de ce chantier.

Il n'était pas possible de restaurer l'ancienne école
En en parlant autour de nous, un ami architecte, Philippe THOUVENY, nous a parlé de deux jeunes architectes qui pourraient partir à Samdo en tant que volontaire.
Nous les avons rencontrés en France et leur avons expliqué le projet. Patrick MALARD et François MICHAUD avaient une disponibilité de plusieurs mois, et l'aventure ne leur faisait pas peur !
François avait déjà vécu en Chine, mais Patrick avait peu voyagé... Ils ont réglé tous les deux leurs frais de billet d'avion, et l'association Samdo Avenir, grâce au don de deux adhérents, a pu régler les frais sur place de l'un d'eux, l'autre ayant réglé l'intégralité de son séjour, à l'exception de son permis de trek.

grace a leur engagement a Samdo, l'école est ressortie de terre Avec François il a supervisé le chantier a Samdo

 

Première étape: déconstruction de l'ancienne école

Les 8 et 9 août 2008, beaucoup de personnes du village se sont affairées à démonter l'ancienne école suivant les directives de Kantsa. Les matériaux récupérés sont triés et stockés afin d'être réutilisés pour la nouvelle école : les pierres pour la maçonnerie, les lauzes pour la toiture et le bois pour la charpente. Le mur Est de l'ancienne école (le plus proche du fond du village) est conservé pour protéger le nouveau bâtiment des infiltrations d'eau et améliorer l'isolation thermique.

Plan du quartier de l'école

 

 

Plan de l'école

Etape suivante: Les fondations

Le 10 août, les ouvriers posèrent les fils pour creuser les fondations sur un à quatre pieds (30cm à 1m20) de profondeur suivant le dénivelé, sur une largeur constante de dieux pieds (environ 60cm) . Il faudra décaisser près de 70 mètres linéaires pour voir apparaitre le plan de l'école. Viens ensuite la pause de grosses pierres au fond des tranchées, qui seront ultérieurement recouvertes de plus petites, elles mêmes recouvertes de terre. Cette phase du chantier nécessitera cinq jours de travail aux trois ouvriers.

 Fondations de l'école creusement des fondations

Les matériaux

Pendant ce temps et durant près d'un mois, des jeunes hommes et jeunes femmes du village ramenèrent des pierres provenant d'une montagne au dessus de Samdo. Cette pénible tache permit de constituer les Tsambra , des cubes de six pieds d'arêtes (environ 1m80), estimant ainsi la quantité de pierres amassées. Au même moment, Babou, Kantsa et d'autres hommes du village multiplièrent les allers-retours à Shyala et dans le reste de la Nubri pour récupérer tout le bois nécessaire à la réalisation des portes, des fenêtres et de la charpente.

 Stock des matériaux Portage des pierres 

Les menuiseries

Les cadres de portes et fenêtres furent réalisés par Kantsa dans son atelier provisoire construit sur la place du village. Cinq cadres de porte et onze de fenêtre seront taillés à la main dans de grosses pièces de pin, avant d'être assemblés traditionnellement, sans aucun clou. Les cadres de porte furent ensuite posés à même la pierre avant de monter les murs jusqu'à hauteur d'allège, pour la pose des fenêtres

mise en place des portes Pose des fenètres les parents au travail

La maçonnerie

La construction des murs est une étape longue et laborieuse. Il faut sélectionner de grosses pierres dans les tsambra, les tailler à coup de marteau, les poser entre les fils, les caler avec de plus petites pierres, les retailler sur place, puis combler les trous restant avec des cailloux et de la terre. Petit à petit, sans aucun recours à un quelconque mortier ou ciment, les murs grandissent et laissent apparaître le volume final de l'école.

montée des murs 

Fin de mission des étudiants. 

"Nous quittons Samdo lorsque les murs sont à mi-hauteur de fenêtre. Reste à les terminer, puis poser la charpente et les lauzes pour la toiture ; l'étape suivante sera la réalisation de toute la menuiserie intérieure avec la pose du plancher, du plafond et de toutes les parois en bois doublant les murs de pierres. Il faudra ensuite détruire l'ancien abri de police situé au sud de l'école (cf. plan masse) et construire à sa place le bloc sanitaire. L'ultime étape sera l'aménagement intérieur de l'école, avec l'installation d'un poêle dans la cuisine et de tous les meubles dans les salles de classe, tableaux, bancs et tables."

Une belle oeuvre collective

 

L'association

Contribuer au développement éducatif, sanitaire et économique de communautés villageoises népalaises

Samdo 000

facebook

Faire un don

Charger le bulletin d'adhésion, de parainage ou de don

logobulletinadh

Attestations de dons 2018

Les attestations de dons 2018 seront  envoyées en avril 2019.

Pensez à nous donner votre adresse email.

N'hésitez pas à nous laisser un message pour mettre la jour si vous ne recevez pas nos bulletins.

AG 2019

L'assemblée Générale 

a eu lieu le

samedi 6 avril 2019

à Vallon Pont d'Arc en Ardèche

 pont arc 1

Qui sommes nous?

ONG Franco Népalaise d’aide au développement de villages oubliés

Association reconnue d’intérêt général n°004400529

Rue du Barri – Lincel – 04870 St.Michel-l’Observatoire – France 

Téléphone : 04 92 76 68 45 -

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Informations légales

Les réseaux sociaux

thumb_cal2016 5_jpg_6302bc76dd867538e186524e102be21d.jpg

Des amis ou partenaires